g

Augmentation mammaire à Lyon : pourquoi pas vous ?

L’augmentation mammaire a fait ses preuves et rencontre un certain succès auprès des femmes qui souhaitent améliorer, retrouver ou rétablir l’équilibre de leur silhouette.

Aussi connu sous le nom de plastie mammaire ou d’augmentation mammaire avec implants, ce type de chirurgie permet de modifier la taille des seins à l’aide d’implants en silicone, en salin ou dans certains cas, par un transfert de graisse. L’augmentation mammaire est l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus populaires et les plus fréquemment pratiquées. Sur ces dix dernières années, l’augmentation mammaire était l’opération la plus pratiquée. Elle fait donc partie des deux premières interventions chirurgicales les plus pratiquées en Europe et dans le monde après la liposuccion.

Quelles sont les questions à se poser avant la chirurgie ?

Avant d’entamer une procédure d’augmentation mammaire, il vaut mieux être sûre de sa décision, des raisons qui nous poussent à réaliser cette chirurgie et dans quelles conditions l’opération va se réaliser. ​

Êtes-vous une bonne candidate pour une augmentation mammaire ?​

 

Voici quelques raisons courantes pour lesquelles vous voudrez peut-être envisager une augmentation mammaire :

Augmentation mammaire : quel prix ?

La moyenne des honoraires médicaux par intervention sur Lyon se situe entre 3000 et ​6000 euros.​ Le tarif moyen mentionné ne représente qu’une partie du coût total. En effet, il n’inclut pas le type d’implants mammaires utilisés, l’anesthésie, les installations de la salle d’opération ou autres dépenses connexes.

Les honoraires d’un chirurgien pour une augmentation mammaire seront basés sur son expérience, le type d’intervention utilisée et l’emplacement géographique du cabinet.

Beaucoup de chirurgiens offrent des plans de financement, n’hésitez pas à demander plus d’informations lors de votre première consultation.

 

Les coûts d’augmentation mammaire peuvent inclure :

Lorsque vous choisissez un chirurgien plasticien certifié dans votre région pour une augmentation mammaire, n’oubliez pas que l’expérience du chirurgien et votre confort avec lui sont tout aussi importants que le coût final de l’intervention.

Est-elle remboursée par la sécurité sociale?

La chirurgie plastique cosmétique inclut les procédures chirurgicales et non chirurgicales qui améliorent et remodèlent les structures du corps pour améliorer l’apparence et la confiance en soi. Les personnes en bonne santé qui ont une attitude positive et des attentes réalistes sont des candidats appropriés pour les interventions esthétiques. La chirurgie plastique est un choix personnel ne regardant que vous, et non pour répondre aux attentes de quelqu’un d’autre ou pour essayer de correspondre à une image idéale. Parce qu’elle est facultative, la chirurgie esthétique n’est généralement pas couverte par l’assurance maladie. ​La mutuelle ne peut rien prendre en charge dans la mesure ou elle ne peut intervenir que s’il s’agit d’une chirurgie prise en charge par la sécurité sociale.​

Dans de très rares cas, une prise en charge est possible et soumise à entente préalable auprès de la sécurité sociale.​

À quoi puis-je m'attendre le jour de la chirurgie d'augmentation mammaire ?

Votre chirurgie d’augmentation mammaire peut être effectuée dans un hôpital, dans un établissement ambulatoire autonome ou dans un bloc opératoire en cabinet. La plupart des interventions d’augmentation mammaire durent entre une à trois heures.​

 

Les médicaments sont administrés pour votre confort, pendant l’intervention chirurgicale. L’anesthésie générale est couramment utilisée lors de l’intervention d’augmentation mammaire, bien qu’une anesthésie locale ou une sédation intraveineuse puisse être souhaitable dans certains cas. Pour votre sécurité pendant l’intervention, divers moniteurs seront utilisés pour vérifier votre cœur, votre tension artérielle, votre pouls et la quantité d’oxygène qui circule dans votre sang. Votre chirurgien suivra le plan chirurgical discuté avec vous avant l’intervention.​

Stades de récupération post-opératoire

Post-opératoire

Immédiatement après votre réveil et après une anesthésie, vous vous sentirez probablement groggy et endolorie. Cela peut sembler un peu comme une gueule de bois, mais ces effets devraient s’estomper en quelques heures. Cependant, vous aurez besoin de quelqu’un pour vous conduire chez vous et passer la nuit avec vous.

Les cinq à sept premiers jours

En général, les trois à cinq premiers jours sont les plus inconfortables. Votre médecin vous prescrira probablement des analgésiques, et votre chirurgien pourrait même vous recommander de recevoir une injection ou une pompe à douleur pour soulager l’inconfort pendant les 72 premières heures.

Les semaines qui précèdent l'opération

Après la première semaine, les patients sont encouragés à reprendre lentement une activité physique légère et une routine quotidienne normale. L’inconfort devrait être minime à ce stade, mais les médecins conseillent aux femmes de s’abstenir de toute activité pénible comme la course, l’équitation ou l’entraînement rigoureux. Manier des charges lourdes est également déconseillé jusqu’à ce qu’elles aient complètement récupérées.

Récupération complète

Lors de votre rendez-vous de suivi, votre médecin sera en mesure d’évaluer à quel point votre guérison a progressé.

En général, après deux mois, la plupart des patientes peuvent reprendre leurs activités.

Il est essentiel de suivre attentivement les directives d’entretien de votre médecin afin que la cicatrisation se fasse bien et qu’il n’y ait pas de complications.

Conseils pour une récupération en douceur

Il y a certaines choses auxquelles vous devrez vous attendre dans les jours et les semaines qui suivent votre augmentation mammaire.

Tout d’abord, vous ressentirez de la douleur et il y aura des oedèmes. C’est normal, ces effets se dissiperont naturellement avec le temps. Pour aider à réduire cette douleur et à accélérer la guérison, il est fortement recommandé d’investir dans un ou deux soutiens-gorge de récupération.

Profiter de votre nouvelle silhouette

Armée des connaissances sur ce à quoi vous pouvez vous attendre pendant votre rétablissement, vous pouvez commencer l’intervention en ayant l’assurance que vous serez en mesure de gérer votre nouveau corps et la période de rétablissement. Cela dit, le fait de poser autant de questions à votre chirurgien plasticien ne peut que vous aider à avoir une meilleure expérience globale et à obtenir de meilleurs résultats.

Quelles peuvent être les complications d'une Augmentation Mammaire ?

La décision d’avoir recours à la chirurgie plastique est extrêmement personnelle et vous devrez peser les avantages potentiels ainsi que les risques et les complications éventuelles de cette opération. Vous seul pouvez prendre cette décision.

 

On vous demandera de signer des formulaires de consentement pour vous assurer que vous comprenez bien la procédure et tous les risques et complications possibles.

 

Les risques possibles d’une chirurgie d’augmentation mammaire peuvent être :

Ces risques feront l’objet d’une discussion approfondie avant votre consentement. Il est important que vous adressiez toutes vos questions directement à votre chirurgien plasticien.

Mon Augmentation Mammaire est ratée : Que faire ?

La méthode de reconstruction mammaire la plus couramment pratiquée aujourd’hui est celle qui utilise des expanseurs tissulaires et des implants mammaires. Cela peut être une excellente option pour de nombreuses femmes, mais ce ne sont pas toutes les femmes qui sont entièrement satisfaites de cette technique, ou pire encore, la reconstruction ne fonctionne pas en raison de problèmes liés aux implants. C’est pour cela, qu’une personne ne devrait pas prendre la décision de se faire poser des implants mammaires à la légère. Non seulement cette procédure peut être coûteuse, mais il est essentiel de savoir que les résultats ne sont pas garantis.

 

De plus, il y a des risques et des complications possibles. Vous trouverez ci-dessous une liste de certaines complications courantes et les symptômes que les implants mammaires peuvent causer.

Complications courantes des implants mammaires

L’oedeme, les ecchymoses et les douleurs temporaires peuvent être des effets secondaires de la chirurgie des implants mammaires.

 

Après l’intervention chirurgicale, le temps de récupération est nécessaire pour aider la plaie à guérir et le corps à s’adapter.

 

Les effets secondaires typiques de la chirurgie des implants mammaires comprennent :

Une personne peut ressentir une sensation de tiraillement pendant quelques semaines après l’opération.

 

La chirurgie des implants mammaires comporte des risques. Il arrive parfois que les choses ne se passent pas comme prévu, que les patientes éprouvent des complications et des problèmes par la suite.

Les complications les plus courantes suite à une Chirurgie d’implants mammaires comprennent :

Les lésions nerveuses peuvent rendre les mamelons d’une personne plus sensibles, moins sensibles ou les faire perdre toute sensation. Les dommages peuvent n’être que temporaires pour certaines femmes, mais ils peuvent être permanents pour d’autres.

D’autres complications moins courantes :

Une mammographie, qui est une radiographie utilisée pour détecter le cancer du sein, peut également être moins précise lorsqu’elle est effectuée sur des femmes ayant des implants mammaires. Des vues ou des images supplémentaires sont nécessaires pour examiner les seins qui ont des implants.

 

Il est donc crucial pour une personne de faire des recherches sur le type d’implants disponibles, leurs effets secondaires et leurs complications possibles, et de choisir celui qui convient le mieux.

Augmentation mammaire : est-ce que la douleur est supportable ?

L’une des questions les plus fréquentes concernant l’opération d’augmentation mammaire est de savoir si cette opération est douloureuse. Comme après toute intervention chirurgicale, la patiente ressent un certain inconfort, mais cela ne signifie pas qu’il faille parler de douleurs insupportables.

Pendant l’opération

Tout d’abord, il faut dire que l’intervention d’augmentation mammaire n’est pas douloureuse, puisqu’elle est réalisée, selon les cas, soit sous anesthésie générale ou soit sous anesthésie locale, ce qui fait que la patiente ne ressent rien pendant l’intervention.

 

L’utilisation de l’anesthésie permet de maintenir la zone opérée indolore jusqu’à 48 heures après l’opération. Pendant ce temps, il est nécessaire de maintenir un repos strict pour prévenir l’inflammation ou la douleur.

 

De plus, les techniques chirurgicales ont fait des progrès spectaculaires au cours des dernières décennies, avec de nombreuses innovations visant à contrôler la douleur ou l’inconfort après une mammoplastie.

Après l’opération

Une fois l’anesthésie passée, vous allez ressentir de la douleur et/ou de l’inconfort au niveau de votre poitrine. L’intensité et la durée dépendront de multiples facteurs, dans tous les cas, la plupart des patientes parlent d’une douleur supportable. Ce n’est que dans des cas exceptionnels que certaines femmes disent qu’elles ont ressenti une grande douleur.

Sur une échelle de 0 à 10, la majorité des patientes placent la douleur de l’augmentation mammaire à 6, ce qui permet de dire que la douleur postopératoire de l’augmentation mammaire est supportable.

Il est à noter, qu‘à la suite d’une augmentation mammaire, en plus de la douleur dans les seins, dans certains cas, la patiente peut également ressentir une légère douleur dans le mamelon. Cela peut se produire si l’approche utilisée pour placer la prothèse, est aréolaire. C’est une technique avec laquelle le chirurgien fait une petite incision dans le bord inférieur de l’aréole.

L’avantage de cette approche est que la cicatrice est moins perceptible, étant pratiquement imperceptible, et que le risque de contractures capsulaires est moindre. Cependant, l’un de ses inconvénients est qu’il peut y avoir de l’inconfort ou de la douleur dans le mamelon, également déconseillé si vous souhaitez allaiter.

Causes de la douleur mammaire

La douleur après une augmentation mammaire peut être due à plusieurs facteurs. Les plus courants sont la technique chirurgicale utilisée et le choix de l’emplacement des implants mammaires.

 

Comme précisé précédemment, lorsque la prothèse est placée par une incision minimale sur l’aréole, le patient ressent généralement de la douleur dans le mamelon. Alors que si, la prothèse est placée devant le muscle pectoral (sous-glandulaire), l’inconfort sera moindre et, normalement, on peut retourner aux activités quotidiennes en quelques heures. Par contre, lorsque les implants sont placés derrière le muscle (sous-musculaire), l’inconfort sera plus important, surtout dans les premiers jours.

Comment minimiser la douleur postopératoire ?

Le principal conseil pour que la douleur soit supportable est de choisir soigneusement le chirurgien ainsi que l’endroit où l’intervention sera effectuée, de suivre à la lettre les prescriptions et conseils du chirurgien.

Comment bien choisir son chirurgien?

Dans le processus de sélection d’un chirurgien plastique, vous pouvez choisir d’avoir plusieurs consultations avec différents chirurgiens, de recevoir des références de vos amis et de votre famille. Si vous recevez une recommandation d’un ami ou d’un médecin, assurez-vous de vérifier s’il possède les bonnes qualifications avant la consultation.​

Les dix meilleures qualités à rechercher chez un chirurgien plasticien

Ayez confiance dans le choix de votre chirurgien plasticien. Voici les dix meilleures qualités que votre chirurgien plastique esthétique devrait avoir :​

Au bout de combien de temps faut-il changer les prothèses ?

La réponse ici est courte est : cela varie. La longévité des implants mammaires dépend en partie du corps et du mode de vie de la patiente, en partie du chirurgien et du type d’implant, et en partie du hasard. Nous avons compilé ici des réponses plus détaillées qui peuvent aider à mettre en lumière toutes les incertitudes rencontrées dans le processus de prise de décisions concernant les implants.​